Sélectionner une page

As-tu entendu parler de slow communication ?

L’idée est de faire moins en quantité mais de proposer une vrai valeur ajouté : donner du sens à ce que l’on fait, proposer un contenu de qualité, respecter nos engagements, tisser du lien humain.

Faire moins mais mieux, en pratique ça se passe comment ? 

#1 Un logo épuré :

Toute identité visuelle commence par un logo. C’est l’élément qui sera sur tous tes supports.

En éco-conception, pour le print on évite les aplats de couleurs et on joue sur la densité de ces dernières lorsqu’elles sont présentes. L’objectif est de limiter la quantité d’encre à utiliser.

Selon ta charte et tes préférences il y a 2 possibilités :

  • soit prévoir une version pour le web et au print
  • soit on prévoit 2 versions que tu déclines selon le type de support.

Selon le papier que tu vas utiliser, la lisibilité de ton logo sera différent. Il existe en effet des papiers blancs, mais aussi des papiers teintés ou texturés (par exemple papier recyclé à partir de chutes de fibres de maïs, comme le papier de la photo ci-dessus). Dans le doute, parles-en avec ton imprimeur. Il est néanmoins important que ton papier soit issus de forêts gérées de façon responsable et durable (label FSC ou PEFC).

#2 Des éco-fonts :

Qu’est-ce-que qu’une éco-font ?

La définition d’une éco-font varie selon q’il s’agisse du web ou du print. Pour en savoir plus sur la partie web, je t’invite à lire mon article sur les sites éco-conçus.

Pour le print, une éco-font est une police qui utilise moins d’encre à l’impression du fait de sa taille, sa graisse et sa forme de manière générale (certaines utilisent des trous pour gagner en économie : lors de l’impression, l’encre coule sur la surface et on a besoin de mettre moins d’encre pour faire la lettre souhaitée, en moyenne 30% de moins) .

Les plus réputées et économes sont Ryman Eco et Spranq Eco Sans, gratuites et à installer sur notre ordinateur, car elles ne sont pas nativement présentes.

Parmi les polices standards, plus classique, on retrouve Garamond, Times New Roman et Century Gothic. Elles sont plus économiques en encre que les autres polices de ton ordinateur.

Chaque type de typographie (serif, sans serif, manuscrite, fantaisie) transmet des valeurs et à sa propre lisibilité. Il faut donc en choisir une économe ET qui te correspond.

Ce sujet est très intéressant et riche. Je travaillerai prochainement sur un article dédié donc n’hésite pas à me suivre si cela t’intéresse.

#3 Une palette de couleurs éco-pensée :

Le mieux pour les couleurs de tes documents print est d’éviter les couleurs à effet métallique, vernis ou pelliculage car on ajoute des métaux dans les encres utilisées.

N’hésite pas à aérer ton document et à y laisser du blanc. Ça aide à la lecture et c’est plus écologique car il n’y a pas d’encre à utiliser 😊

Pour le web le mode sombre devient de plus en plus populaire : selon le type d’écran (écran OLED), la luminosité et les couleurs que tu utilises, le mode sombre peut consommer moins d’énergie et favoriser un meilleur confort visuel pour les yeux.

#4 Une iconographie adaptée :

Selon la même logique que les points précédents, notamment celui du logo, préfère utiliser un style en “line design” pour tes pictos.

Pour les photos, si tu fais du print tu devras avoir des visuels de bonnes qualités : quitte à concevoir des supports imprimés, autant bien faire !

Pour le web c’est l’inverse : optimise le plus possible tes photos et préfère utiliser des illustrations au format svg.

ordinateur tablette et smartphone

Exemple de picto en line design, au format svg, réalisé par mes soins

#5 Un site éco-conçu :

Avoir un site internet est un moyen d’augmenter sa visibilité et sa crédibilité. Le concevoir de manière responsable permet de limiter ses impacts sur la planète.

#6 Le podcast plutôt que le format vidéo :

Le format audio des podcasts est moins lourd à stocker que le format vidéo. Alors si tu hésites privilégie de lancer un podcast plutôt qu’une chaine Youtube ou transforme ta chaine Youtube en podcast !

Par exemple : un podcast de 30 minutes au format Mp3 pèse en moyenne 30 Mo, alors qu’une vidéo de la même durée en Mp4 pèse en moyenne 7 Go (pour qualité d’image professionnelle) soit environ 240 fois plus lourd.

#7 Apporte des preuves :

Aujourd’hui il est indispensable de prouver nos dires, surtout lorsque l’on parle éthique et écologie, pour le pas être soupçonné de faire du greenwashing. Apporte donc des preuves dans tes actions pour rassurer et tisser un lien de confiance entre toi et ton audience.

#8 Pratique le slow content :

Comme vu plus haut, la démarche “slow” consiste à faire mieux avec moins. Le slow content consiste à réduire le nombre de contenus ou leur rythme de publication.

L’objectif est multiple :

  • pour toi il te permet de souffler un peu et d’avoir plus de temps pour proposer des contenus à plus forte valeur ajouté
  • pour ton audience, cela permet d’avoir des contenus intéressants et de renforcer leur confiance, ils seront peut-être même contents d’avoir de tes nouvelles
  • pour la planète c’est des ressources de gagner

9# Le transfert de tes supports :

Si tu dois envoyer une pièce-jointe privilégie un système de transfert de fichier engagé comme File Vert ou la bonne vieille clé USB !

10# Des goodies utiles pour tes clients :

Recevoir des cadeaux fait plaisir et aide à renforcer le sentiment d’affection de tes clients envers ton entreprise.

Privilégie un acteur local et fait un cadeau utile, de qualité, durable et qui se recycle : cela donnera du sens à l’engagement de ton entreprise et sera moins impactant pour la planète. 

Cela va dépendre de ton budget bien entendu mais selon moi il vaut mieux :

  • une boite personnalisé de chocolat de l’artisan chocolatier près de chez toi, de qualité, qu’une gourde qui va s’abimer au bout de 2 mois d’utilisation.
  • une carte de voeux en papier germé, simple mais efficace pour souhaiter tes voeux pour une nouvelle année qui commence et rappeler ta démarche écologique.

Convaincu ? Par quoi vas-tu commencer ?

Si cela t’intéresse mais tu ne sais pas par où commencer, contacte-moi pour qu’on en discute, je peux t’accompagner dans la conception de tes supports de communication éco-responsables.

 

Sources : Le Guide de la Communication Responsable de l’ADEME ; Sustainable Web Design de A BOOK APART, le Guide l’éco-encrage de CITEO

 

 

Cet article t’a plu ? Retrouve-moi sur Instagram et Linkedin